Knowledge-Me

2006-11-26

TagCloud au beau fixe





Les tag quoi ?

Les tagclouds sont littéralement des « nuage de tags ». C’est bien, me direz-vous… mais que sont les tags ? Facile, ce sont les mots clés qui sont reliés à un article, une photo, une vidéo.

Par exemple si vous consacrez un article sur la tarte aux pommes à la crème fraîche du Calvados, vous pourrez tagger cet article avec les mots clés : tarte, gâteau, pomme, calvados, fruit ou même anti-régime.



Ces tags sont devenus très courants et on les trouve sur del.icio.us ; Technorati ou Flickr. Ils ne sont qu’un système de classement qui permet à un document d’être présent dans plusieurs catégories. Nous reparlerons sûrement dans un prochain des techniques de tags et du prochain défi d’interopérabilité des tags (voire de système de normalisation) qui se profile.



Basé sur cette folksonomie, les tagclouds sont une approche nouvelle de visualisation de l’information : à savoir reprendre dans un grand nuage l’ensemble des mots clés d’un domaine donné.



A quoi ca rassemble ?



A un gros carré plein de mots...





Les sujets les plus importants sont les plus gros et les plus gras. Ainsi en plus de visualiser les informations disponibles, on ajoute une nouvelle dimension : la fréquence.

En effet, n’est-il pas intéressant de connaître pour une recherche le terme qui sera le plus usité et le plus documenté ?

Par ailleurs, de nouveaux usages sont apparus : une première sélection d’un terme dans le tag cloud, vous transporte sur les sujets liés mais également sur un nouveau tag représentant en gros, les termes fréquemment associés à votre première recherche.

Ce système a donc l’avantage de permettre une visualisation et un ciblage extrêmement rapide de l’information. En effet, vous ne perdez pas votre temps à explorer des micros menus tout est déjà indiqué.

Par ailleurs, un tagcloud peut être limité à un domaine, un sujet ou sur une certaine période dans le temps (pour par exemple visualisé les sujets les plus lus de la semaine ou du mois).

Quel usage pour l’entreprise ?

Exactement le même que pour les particuliers : un accès rapide aux information clés. Par ailleurs, ce système obligeant à tagger ces documents par mots-clés favorise ipso facto la recherche traditionnelle par mots-clés.

Par ailleurs, le fait qu’un document puisse être lié à plusieurs entités favorise sa diffusion. Ainsi un reporting des ventes du Poitou sera accessible par le tag « ventes » pour le directeur des ventes et par le tag « Poitou » au responsable régional. Cette structure s’adapte parfaitement aux organisations matricielles.

Quelles évolutions pour le tagcloud ?

Comme toujours féru d’avant-gardisme, Knowledge-me a déjà quelques pistes pour l’avenir des tagcloud.

Tout d’abord, il n’est pas obligatoire d’y intégrer la notion de fréquence. On peut très bien à la manière de Scoopeo, classer les clouds par date ou par vote du public.

Ensuite, à la manière de Wikio, on peut ajouter une troisième dimension : la couleur. Permettant toujours d’améliorer la visualisation, une segmentation plus rapide s’opère.

Enfin, Digg.com me semble très en avance sur le sujet avec son laboratoire digg swarm : en plus des différentes fonctionnalités déjà vérifiées, il est possible de visualiser instantanément les sujets liés. Présenté sous une forme proche du mindmapping, ceci correspond parfaitement avec le désir d’en savoir plus sur un sujet et les composantes associés !

Et pour Knowledge-me ?

Les cordonniers étant les plus mal chaussés, notre tagcloud n’existe toujours pas mais il parait qu’il est en préparation… :oD

En attendant si vous voulez créer le vôtre, ce site peut-être intéressant : http://zoomclouds.egrupos.net/




2006-11-21

Un peu, beaucoup, passionnément... à Lexxe


Lexxe est un nouveau moteur de recherche qui se veut de 3e génération. Sa différence par rapport aux moteurs de recherches standards, c’est que lorsque vous cherchez quelque chose, et bien de manière totalement novatrice, Lexxe vous répond. En effet, au lieu de renvoyer une série de liens, Lexxe renvoie une réponse. Et oui, il fallait y penser : trouver une réponse aux questions !

Par contre, ces questions, il faut les poser…en anglais… mais il y a la possibilité entre l’anglais d’Inde ou l’anglais de Nouvelle-Zélande ! Et si possible sous la forme d’une "Affirmative Questions" qui peut être répondu simplement par "Yes" ou "No". Mieux, il existe même une réponse ‘i’m not sure » qui prouve que l’outil connait ses propres limites. Par ailleurs, en plus de la réponse, des liens standards vous sont proposés afin d’approfondir votre recherche. Enfin, petit plus, des mots-clés ou des expressions liés au sujet vous permettent d’affiner ou d’élargir votre recherche. Ainsi à la question « Who is the p

resident of France ?», vous trouverez des liens sur Jacques Chirac ou sur l’Histoire de France.

Comment ca marche ? La documentation officielle rappelle que le fondateur de Lexxe est un linguiste qui travaille sur la compréhension des phrases complexes

par les machines et la description de notre syntaxe.

Conséquemment pour bien fonctionner, contrairement aux recherches sur Google, il faut utiliser le moins de mots possible (10 max.). Par ailleurs, toujours contrairement à une recherche standard il est conseillé d’utiliser des termes très ‘communs’. Par exemple, il vaut mieux poser le mot ‘couleur’ que ‘coloration’, ‘teinte’, ‘nuance’ et autres homonymes…


Le taux de réponse juste annoncée est 85%. C’est que j’ai voulu savoir en utilisant mes propres cas. Aux questions prédéfinis, tel que "Did Bill Gates marry Melinda French?" ou « Does crocodile lay eggs », la réponse « Oui » est très facilement trouvée. De plus, pour des questions ou la réponse est facilement trouvable sur Wikipedia, Ask.com ou les fonctions define de Search engine, Lexxe affiche de très jolis résultats : ainsi, il trouve facilement que le président de la France est Jacques Chirac, que la Révolution Française a eu lieu en 1789, ou encore qu’un lapin est un animal.

Cependant, je me suis laissé tenter par une question citée en exemple "Will Paris host the 2012 Olympic Games?", la réponse tombe impertubale comme un juge du CIO : Non. A la même question appliquée à Londres : Oui Londres va recevoir les JO. Par contre, si la même question est posée sans préciser l’année 2012, alors le moteur vous apprend que Madrid et Paris vont organiser les jeux… !

Petit d’œil, je vous conseille en ces temps où tous les outils de sondage sont à la mode, d’essayer les questions suivantes :

« Is Chirac president of France? » La réponse renvoyée est Oui

“ls Ségolène president of France ?” La réponse est non

« Is Sarkozy president of France ? » la réponse est… oui ! Il faut nuancer toutefois,la portée de ces résultats pour M. Sarkozy. En effet, les résultats liés indiquent comme sujet-thème : Good Politicians Pursue Bad Policies !!!


Note post edit : Lexxe cite knowledge-me dans ses news : http://www.lexxe.com/about/news/news_32.cfm


 
Protection anti-mail-grabber. (explications)