Knowledge-Me

2006-10-16

Alpha Beta Tango Charlie Knowledge-Me



Alpha Beta Tango Charlie Knowledge-Me

Et oui, même Knowledge-Me peut être en version béta. Ce qui ne veut pas dire que nous en sommes.

Plus généralement, on utilise souvent l'expression béta test sans savoir vraiment ce qu'elle signifie. Tout remonte à un époque fort fort lointaine, quasi moyenâgeuse dans le monde informatique : le 20e siècle.

En cette période, les logiciels qui sortaient en première pression de nos brillants informaticiens étaient encore plein de "bugs". Pour chasser ces vilains "insectes", nos valeureux informaticiens font marcher leur logiciel dans tous les sens, essayent toutes les erreurs possible, font des choses qui ne sont pas prévues... bref jouent à être votre Grand-Mère Paulette qui distingue mal la différence entre une souris et une télécommande.
On apelle ce logiciel en phase de test interne : la version alpha.

Les informaticiens ne pouvant pas tout, et ayant d'autres choses à faire, on envoie le logiciel grandir auprès de vrais utilisateurs : les Béta-testeurs. Ce panel volontaire, rémunéré ou non, obtient une utilisation gratuite du logiciel sur lequel ils s'engagent à répertorier tous les défauts. Bref, ils jouent à Grand-Mère Paulette eux aussi.
On appelle ce logiciel en phase de test en externe : la version bêta.

FlickR, le site de partage de photo vient d'inventer une nouvelle couche : la version gamma. Tout simplement, il s'agit d'une version béta pas totalement finalisé sur laquelle on ajoute une nouvelle couche d'applications, services,.... En fait, imaginons tout simplement qu'à bord d'une formule 1 dont vous venez juste de réparer l'embrayage mais qui semble avoir des problèmes de frein, vous décidez de changer le moteur pour aller plus vite.... On comprend donc les problèmes de passer en version Gamma sans avoir finalisé sa Béta.

Enfin, encore que... un certain Microsoft a remporté un succès planétaire avec Windows 95 dont on sait aujourd'hui qu'il est sorti après une phase béta très réduite. Son modèle consistait à transférer cette fonction (et les coûts associés) aux utilisateurs.

Néanmoins Internet a changé la donne. En effet, les failles nombreuses des systèmes d’exploitation sont un vecteur de prolifération de nos amis les virus. Aussi, afin de réduire les bugs sortaient une version 2 enrichie de corrections suite aux erreurs recensées par les utilisateurs. En outre, l’Internet a été utilisé dans l’autre sens : sa rapidité de transfert d’informations sert aujourd’hui a faire remonter (quasi automatiquement) des rapports d’erreurs.


Devant l'efficacité des versions Bétâ, on peut citer aussi la stratégie Google : que du béta encore et toujours ! Tous les services du moteur de recherche le plus connu en occident sont en effet fournis avec une mention bétâ... Et il en sort toutes les semaines. Alors quoi ? Pas capable de finir le boulot ou simple protection pour pouvoir faire en fait ce que l'on veut des données ?

Un exemple le Gmail : plus de 2Go de stockage et un système de gestion de conversation et de labels très intéressant ! whaouuuu ! Mais absolument aucune garantie sur les données. Si, si c'est dans les petites lignes où il faut cliquer "Agree". En même temps même si Google se réfugie derrière l’argument béta, il faut bien avouer qu’il n’y a aujourd’hui aucun hébergeur à destination du grand public qui garantit une véritable protection de vos données personnelles…

Oui, mais voilà, imaginons que demain, nous apprenons que Gmail dispose de failles qui permettent de lire vos mails ! Imaginez le scandale. Imaginez les retombées sur GMail et sur la marque Google en général….

Résumons, il est facile de comprendre que de lancer une version bétâ rapporte moins (malgré la diminution des coûts de test) qu’elle peut coûter (image de marque, lassitude des clients). L’image que traine Microsoft depuis une dizaine est caractéristique de celle liée à la vente de produits non finalisés. En conclusion, n’oublions pas que la perfection n’est pas aujourd’hui un élément clé dans les motivations d’utilisation sur Internet, il s’agissait hier d’avoir l’OS le plus performant, il s’agit maintenant d’avoir l’expérience la plus complète, les services les plus nombreux et d’anticiper sur les innovations… La rapidité d’action permise par le lancement en phase bêta n’a donc pas fini d’être utilisée.


 
Protection anti-mail-grabber. (explications)